Une mauvaise herbe est une plante dont on n'a pas encore trouvé les vertus."
***
Ralph Waldo Emerson

Auteur-es

 

Anne-Laure Vieli est née en 1959 à Fribourg, huit ans après un frère passionné de littérature qui appelle ses livres « mes petits fils ». Le goût de la lecture est donc motivé par la passion du frère et celui de l’écriture s’en suit, mais d’une manière uniquement scolaire au départ.

Après une formation de comédienne à Paris dans les années 80, elle revient à Fribourg fonder avec Jacqueline Corpataux le Théâtre de l’Ecrou. C’est Jacqueline qui se met la première à l’écriture. Puis une pièce s’écrit à 4 mains Temps qui tournique suite à des improvisations avec les habitants et le personnel d’un E.M.S La Maison St-Joseph à Châtel/St-Denis, en 1999. Le succès du spectacle confirme le goût d’Anne-Laure pour l’écriture. Ensuite elle s’envole vers Moscou pour travailler avec un grand metteur-en-scène : Youri Pogrebnitchko. C’est en revenant de ce périple captivant qu’elle crée le THEATRE ON M’LADIT avec l’écriture d’une première pièce Strictement confidendiel, monologue qu’elle joue en 2002 à Fribourg puis à Paris (Centre Culturel Suisse). Son écriture a donc toujours été liée au théâtre, comme une nécessité et l’envie de pouvoir l’incarner elle-même.

En 2009 elle écrit et joue une farce existentielle Tour à tour tissée des chants des Norn (célèbres chanteuses suisses- romandes). Le chant y a influencé le rythme du texte, l’a introduit en lui donnant écho.

En 2011 autre défi de taille : une pièce sur le thème de la maladie Alzheimer : A Tête perdue qui sera jouée cette même année et qui interpellera le public jusqu’à le gêner parfois. La parole étant donnée aux proches du malade, à leur désespoir, à leur cruelle réalité. En 2012 Elles sans ailes verra le jour au Nouveau Monde de Fribourg du 24 au 27 octobre et les 22 et 23 novembre à Avry-sur-Matran. Le texte ici est tissé des plus belles scènes du répertoire pour deux femmes, en explorant la féminité actuelle, sous un jour comique et lié à l’après mort.

Anne-Laure Vieli aime les défis, explore les facettes les plus cachées de l’être humain, éclaire les zones fragiles, prend des risques pour faire écho aux grandes questions qui interpellent nos vies.

Tour à Tour, farce existentielle Lire

Plus d'informations sur le site internet de la dramaturge THEATRE ON M’LADIT

 

Recherche

Newsletter

captcha