Christian Dick

|||

Je suis né en 1958 à Pully et habite Epesses, au coeur de Lavaux. J’écris par immersion, assez souvent devant ma cabine du port de Moratel. Ce que je dis je l’ai vécu. La voile ou la moto m’offrent des sujets variés et autant de scènes de crime que de microcosmes.

 

Placé dans des circonstances exceptionnelles, un crime par exemple, l’homme est forcé de se révéler. Il se cache, il ment, il s’expose, mène l’enquête ou y est confronté, il montre au grand jour ce qu’il a toujours été, témoin, victime ou chasseur.
«Le hasard est un ami», répète volontiers l’ex-inspecteur Cordey.
«Une intuition. Ce qui distingue l’enquêteur de la machine», lui répond l’expert des assurances.

 


Le disparu de Moratel, épuisé, a paru dans le Courrier de Lavaux-Jorat-Oron sous forme d’épisodes avant d’être édité par l’hebdomadaire. Il a obtenu en 2015 le Prix du Mérite Lavaux d’Or.

 

Une traversée des Etats-Unis en Harley Davidson de Los Angeles au New Hampshire a donné naissance à un livre illustré, D’un océan à l’autre par la Route 66 paru aux Editions Favre en 2017. Dans un écrit illustré sous forme de carnet de route, j’y livre témoignages, adresses et appréciations personnelles. Des conférences sur la R66 ont accompagné la sortie du livre.

 

 

Edité en 2018 chez Encre fraîche, Le Disparu de Lutry - Toucan 5, a reçu le 2e Prix de la Ville de Moudon et Scribe d’Or. Le Toucan 5, un voilier d’exception, a disparu des clubs nautiques comme des mémoires. Je me le suis approprié dans cet ouvrage.

 

 

Planète, un ouvrage d’anticipation, reçoit lui aussi le 2ème Prix de la Ville de Moudon et Scribe d’Or.

 

Un extrait de Puidoux, écrit tout récemment, obtient le 3ème Prix de la Ville de Moudon et Scribe d’Or.

 

D’autres ouvrages, nouvelles ou poèmes, ont paru dans différents collectifs.