Antoine Rubin

|||

Né en 1990, Antoine Rubin grandit à Saint-Imier dans le Jura bernois et vit aujourd’hui à Bienne. Il fait des études en sciences sociales à l’Université de Lausanne, poursuit avec un master en anthropologie à l’Université de Neuchâtel et commence en 2019 un doctorat en sociologie économique qu’il interrompt pour se consacrer entièrement à l’écriture et à ses projets artistiques.

 

Attaché à la route, ses premiers écrits retracent certaines de ses pérégrinations. Ainsi paraît en 2013 Le chant des containers (Editions du Noyau) où il plonge dans le monde industriel de la mer au travers d’un voyage en cargo, puis écrit Wanderlust (Torticolis et Frères, 2016) concentré d’explorations initiatiques et de bivouacs. En dehors du papier, il porte ses textes sur scène en fondant le collectif Veau Biche Ours qui allie spoken word et musique, participe à des expositions en créant des dispositifs poétiques et continue diverses collaborations pour le monde muséal.

 

Entre 2017 et 2018, il obtient une bourse de séjour à New York pour la littérature et dès 2019, il commence à écrire pour les arts vivants en travaillant avec la chorégraphe Eve Chariatte, la comédienne Fanny Krähenbühl, ou encore en rejoignant le collectif non-identifié basé à Genève (avec Jérôme Richer, Marina Skalova et Julie Gilbert).

 

En 2020, paraît sa dernière publication Mémoire d’une forêt (Torticolis et Frères). Ce roman s’inspire d’une recherche en anthropologie qu’il a menée sur des personnes qui vivent dans les bois aujourd’hui en Suisse. Puisant dans ce matériau du réel, il développe une fiction où se joue une rencontre entre Elias, jeune squatteur au carrefour de sa vie, et Karhu, personnage mystérieux qui habite dans une cabane non loin de la ville. Sur toile d’amitié, d’utopie et de désillusions, le texte tente de peindre une réalité méconnue en Suisse qui se cache quelque part sous le couvert de la forêt.

 

 

Bibliographie

 

Mémoire d’une forêt, Torticolis et Frères, 2020
Fragments d’une capitale, éditions du goudron et des plumes, 2020
Animal, dessins de Claude Gigon et textes d’Antoine Rubin, Haus Am Gern, 2019
Et il y a ceux des forêts, Ethnoscope, Institut d’ethnologie de Neuchâtel, 2018
Wanderlust, Torticolis et Frères, 2016
Le chant des containers, Editions du Noyau, 2013

 

 

En savoir plus...