Editions Encre fraîche

|||

 

Présentation

 

 

Les éditions Encre Fraîche sont nées en 2001 du désir de publier des textes de qualité qui ne trouvaient pas d’éditeur hors des circuits commerciaux habituels. Ainsi, un manuscrit d’Olivier Sillig, "La Marche du Loup", n’avait pas retenu l’attention des éditeurs, malgré son univers intense et sa force d’évocation peu commune. L’idée fut alors lancée de créer une maison d’édition, idée qui s’est concrétisée et s’implante année après année davantage dans le paysage romand. Encre Fraîche se veut également un tremplin pour de jeunes auteurs – d’un point de vue littéraire – qui n’ont encore jamais publié. A une ligne éditoriale figée, Encre Fraîche préfère suivre ses coups de cœur et ainsi musarder sur des chemins de traverse souvent inexplorés!

 

 

 

Fonctionnement

 

 

Encre Fraîche se compose d’un comité et d’une commission littéraire. Cette dernière reçoit et sélectionne les manuscrits qui lui parviennent chaque mois. Contrairement à de nombreuses maisons d’édition, les textes sont lus par tous les membres de la commission littéraire. Il faut alors qu’ils fassent l’unanimité pour être retenus. Chaque manuscrit choisi peut donc être considéré comme un coup de cœur.

Pour les personnes qui désirent devenir membres, écrire à l’adresse e-mail encrefraiche@gmail.com en précisant bien le nom, prénom et adresse postale complète, ainsi que le livre choisi sur le site Encre Fraîche. En effet à chaque nouvelle inscription un livre est offert.

Cotisations annuelles : 50.00 frs /30.00 frs AVS, étudiants, chômeurs.

 

 

 

Livres

 

Le catalogue des éditions Encre Fraîche contient quatorze titres à l’heure actuelle. Depuis 2004, date de la parution de La Marche du Loup, Encre Fraîche publie surtout de la fiction (romans, nouvelles, contes), mais a également édité une série de portraits sur des Genevoises et une chronique au Burkina Faso.

Trop souvent, les auteurs apparaissent comme des laissés pour compte dans le processus de l’édition. Ils écrivent un texte, qui, une fois pris en main par une maison d’édition, ne leur appartient plus. Encre Fraîche se soucie au contraire de ses auteurs, restant en dialogue avec eux tout au long du processus d’édition puis de diffusion.

Auteurs publiés : Amélie Ardiot, Francine Collet (prix de la Société littéraire de Genève 2008 pour Le Don d’Elise), Yves Mugny, Sébastien Ramseier, Jean-Daniel Robert, Françoise Roubaudi, Valentine Sergo et Olivier Sillig (prix Bibliomedia 2009 pour Lyon, simple filature.)

Le catalogue se trouve sur le site d’Encre Fraîche : www.encrefraiche.ch

 

 

 

Quelques parutions

 

 

"Félicien" de Francine Collet, roman.
De vieilles photos, lettres, cartes postales, objets hétéroclites… Des bribes de vie qui ne font plus sens aujourd’hui, plus personne n’étant là pour en donner la clé. Mais finalement, qu’importe la réalité !
Mêlant la réalité à ce qui aurait pu être, Francine Collet a recomposé la vie d’un être aimé, rebaptisé Félicien. Une vie besogneuse, telle qu’en ont eu nombre de gens à une époque pas si lointaine, marquée par la crise et la guerre. Une vie extraordinaire pourtant, car unique, comme le sont toutes les vies.
"Félicien" est un roman qui questionne l’importance de rêver et de réaliser, ou non, ses rêves. Un roman qui incite aussi à aimer ceux qui sont là avant qu’il ne soit trop tard.




"Petite Masque" de Françoise Roubaudi, roman
Pourquoi Rosine peint-elle tous ces portraits comme autant de « vies silencieuses » ? Que signifient ces photos découpées ? Ces romans inachevés ? Ces vies interrompues trop tôt? Un retour dans la ville de son enfance prendra des allures de cauchemar. Pour une vie plus libre ? Un texte comme une brèche dans le temps, un roman beau et émouvant qui ne peut laisser indifférent.



"Deux points de suture" d'Eric Driot, roman
Deux points de suture nous plonge dans l’univers de la plaie. D’abord la souffrance morale, celle d’un professeur de philosophie trop lucide pour survivre à l’hypocrisie exigée par la vie en société ; puis celle physique, qui le déshabille, qui nous l’offre en pâture. C’est une écriture chirurgicale qui tarabuste et qui dérange. Le rythme est rapide, la descente effrénée, le ton sec et sans ornement. L’auteur ne se cache pas, il montre et fait voir l’horreur, sous toutes ses sutures, dans ses moindres recoins. Une expérience des profondeurs.



A quoi rêvent-ils? collectif, nouvelles animalières
Quatorze textes issus du concours auxquels les auteurs-es de ce recueil ont dû se frotter. Thème: « Les animaux, des êtres humains comme les autres ? » Et quelques pistes : l’animal, un objet de consommation ?…. Responsabilité de l’homme par rapport à l’animal, spécisme ?… Pas si simple ! Quelques mois plus tard, nous avons pu nous plonger avec curiosité et intérêt dans les textes que nous avons reçus non seulement de Suisse, de France, mais également d’Israël ou encore d’Afrique.
Auteurs-es: Olivier Chapuis, Kanata, Elisabeth Gaillard-Daucourt, Silvia Härri, Christine Doucet, Irène Horst, Lucianne Jaggi, Hélène Dormond, Francine Collet, Olivier May, Adriana Passini, Elsa Bigoni, Diana Sicari.