Pour la plupart des hommes, se corriger consiste à changer de défauts
***
Voltaire

Auteur-es

 

Se présente

Toute jeune, je rêvais d’écrire.

A l’âge de neuf ans, à Cape Town, j’avais tenté d’écrire l’histoire de ma vie dans un petit cahier d’école. Mon père le découvrit et aboya: « C’est absurde ! Laisse tomber. »

Des années arides dans un internat religieux étouffant me vidèrent de toute créativité. Heureusement, à l’Université de Natal, un exceptionnel professeur de littérature anglaise enflamma notre imagination avec la richesse de Shakespeare et de Wordsworth. C’est là que naquit mon amour de l’anglais : j’allais l’enseigner.

 



Dans ce but, mon père m’envoya à l’Université de Londres. Mon premier article fut accepté dans le « mag » des étudiants. Toute fière je l’envoyai à mon père. Sa réponse fut immédiate et catégorique. Je t'interdis d’écrire ce genre de choses sur mon nom ! »

J’épousai un écrivain. Après qu’il eut publié deux livres, je tentai enfin d’en écrire un moi-même. Il me dit : « Et tu appelles ça écrire ! »

Je fis un feu au fond du jardin et brûlais tout ce que j’avais écrit.

Le temps s’écoula. Un second mariage me fit venir en Suisse.

Plus tard, beaucoup plus tard, à cinquante trois ans, je retournais à l’Université, à Genève, pour rafraîchir mes études en Psychologie. Un des cours à option me passionnait : la Biographie. Puisque, pour l’examen, nous devions écrire une biographie originale, je décidais d’écrire celle de mon père – au moins je connaissais l’homme! Cela se révéla un projet lent, douloureux et exigeant qui me fit grandir. Parallèlement, un atelier de Psychogénéalogie avec Alejandro Jodorowsky réveilla en moi une autre passion : comprendre le Visible et l’Invisible du changement ; comment tout s’articule : pourquoi les comportements, les habitudes et les événements se répètent.

A la même époque, en 1994, je rejoignis le Geneva Writers’ Group qui venait d'être fondé. Les ateliers mensuels ressuscitèrent mon rêve endormi ; le rêve d’écrire. Mes premières tentatives étaient tellement ennuyeuses que je supportais à peine de les lire moi-même ! Peu à peu j’appris.

Après des années d’efforts, j’osai enfin envoyer mes contes à l’éditeur du site américain Travelers Tales (travelerstales.com). Huit furent publiés comme meilleur conte de la semaine. Plus tard je les ai rassemblés dans Getting Through Customs. Cependant, j’avais une sensation inconfortable : quelque chose manquait encore. Soudainement « cela » survint. Ma mémoire s’ouvrit dans un flash-back saisissant, comme en direct sur un autre temps, un ailleurs : les promenades avec mon Oncle sur la Côte d’Azur. J’ai dix-neuf ans et lui quatre vingt deux. Il me transmet sa sagesse et me fait vivre des moments intenses et insolites.

C’est là que s ’est développé en moi le don de voir à la fois l’insignifiant, l’important et l’absurde dans toute situation, aussi banale soit-elle. Les clés et les outils qu’Oncle Joseph m’a transmis influencent toute ma vie. Je les transmets à mon tour tels que les ai vécus - comme dans un conte de fées - mais bien ancrés dans la vie réelle.

Je rêvais également de voir mon livre publié en quatre langues. Mon premier pas fut de le faire traduire en français. (Le rêve se poursuit : la version allemande est presque terminée !)

La découverte de Valais Mystique, ce merveilleux ouvrage de Slobodan Despot, me conduisit à lui proposer mon livre. C’est ainsi que Xenia a publié Promenades dans l’instant présent, en couleur, magnifiquement illustré par l’artiste suisse Catharine Price.

Ce que j’offre aux lecteurs c’est le meilleur de ma vie. Et je rêve de susciter chez eux le désir de raconter à leur tour leurs histoires, car chaque histoire non racontée est une histoire perdue et chaque histoire partagée enrichit notre humanité commune.

Sophia Tellen, 27 avril 2014

 

Bibliographie

Français

Les Petites Perles d’Aymone (2010) et la suite
Promenades dans l’instant présent Edition Xénia 2011 + CD, le vieil homme et la jeune fille, lecture et musique de et par René Zosso

Anglais
Getting Through Customs (2011)
Walking Into Moments (2011)
Inscribed upon the Heavens (2010)

Allemand
Auf den Himmel Geschrieben (2010)


 

Promenade dans l'instant présent (résumé)

Promenades dans l’instant présent est la rencontre de deux âmes, sous le soleil de la Côte d’Azur.

Elle, la jeune fille, à peine vingt ans, est sa nièce. Elle cherche la Vérité derrière les apparences.

Lui, quatre vingt deux ans, c’est l’Oncle : un être de paix et d’harmonie, ayant pleinement vécu sa vie d’homme. Six décennies les séparent.

Elle veut tout savoir : Lui est heureux de transmettre. Elle l’accompagne lors de ses promenades matinales et l’écoute. Lui, il raconte sa vie.

Ce personnage aux savoirs mystérieux l’enchante. Attirée par l’harmonie et l’amour qui émane de lui, elle aspire à mieux le connaitre. Ce récit, authentique, témoigne de sa découverte.

Les quinze contes qui composent ce livre ne sont ni Histoire, ni Biographie. Dans l’espace entre les deux, Oncle Joseph et sa nièce découvrent leurs affinités.

Un jour il lui suggère décrire un livre. Mais là, c’est trop ! Elle est loin d’être prête.

Toutefois, quarante ans après son départ elle est devenue apprentie–écrivaine.

Il lui manque terriblement: Elle va mettre quinze ans à essayer de transmettre son legs, en toute fidélité.

Sophia Tellen, Genève, 29 avril 2014


Promenade dans l'Instant Présent, Xénia 2011
Pour contacter l'auteure: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Recherche

Newsletter

captcha