Vivre simplement pour que simplement d'autres puissent vivre
***
Ghandhi

Auteur-es

 

Et « Les dernières nouvelles du soir »

Né à Echallens (VD) en 1932, ancien professeur de littérature à l’Ecole Normale de Fribourg, Michel Bavaud a écrit, pour plusieurs journaux, revues et bulletins, des centaines d’articles pédagogiques, de réflexions politiques et religieuses, de billets d’humeur, de chroniques, de critiques littéraires, théâtrales, cinématographiques et télévisuelles, de vocabulaire, de grammaire, signés parfois de divers pseudonymes comme Candide, Ponocratès, Politix, ou encore Phonetix.



Après quarante ans d’enseignement, il a décidé d’oublier parfois la rigueur des argumentations pour flâner aussi sur quelques sentiers non balisés. C’est le dernier moment pour profiter enfin du luxe de l’école buissonnière.

La nouvelle est un genre littéraire s’apparentant à une amorce ou un résumé d’un roman, d’une tragédie , d’une farce, d’un pamphlet ou d’une parabole. Elle invite le lecteur à s’en emparer pour lui permettre toutes les modifications que sa propre expérience et son imagination lui suggèrent.

Michel Bavaud s’est intéressé spécialement aux libertés que donne la distinction entre auteur et narrateur. Ces quelques nouvelles mêlent sourires et larmes, humour et colère, réalisme et invraisemblance. A l’âge où souvenirs et rêves finissent par se confondre, l’écriture devient un recours contre la décrépitude puisqu’elle peut, dans la même histoire, tisser le vrai et l’imaginaire, tramer le passé et le présent, inventer un futur ou corriger un destin.

Raconter des souvenirs personnels à la troisième personne, ou à l’inverse écrire l’histoire d’un tiers à la première personne, apprendre à se tutoyer ou à assumer une personnalité étrangère, voire totalement chimérique provoquent parfois des fantaisies superficielles, mais plus souvent des interrogations troublantes sur son propre subconscient. Changer de narrateur, c’est jouer plusieurs rôles d’un répertoire intérieur.



Commander le livre à l'auteur avec dédicace si désiré Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

"Les Nouvelles du soir", Editions Baudelaire, Lyon
Diffuseur pour la Suisse: Librairie Albert-le Grand, Fribourg - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Lettres Orphelines, éditions de l'Aire 2012

Amoureux des mots, mais aussi de l’amour, Michel Bavaud nous propose des Lettres Orphelines – écrites par un inconnu à son amante au cours du dix-neuvième siècle. Des lettres retrouvées dans un meuble de brocante qui probablement avait appartenu à l’heureuse destinatrice. On ne connaîtra jamais les réponses de l’élue et cette part de mystère fait le charme de ce livre qui, au fil des pages, devient un hymne à l’amour.





Dieu, ce beau mirage, éditions de l'Aire 2011

"Je n’ai pas eu à chercher Dieu. On me l’a donné. Je l’ai sucé avec le lait de ma mère, je l’ai retrouvé dans l’éducation de mon père, de mes instituteurs, de mes professeurs, dans le compagnonnage de mes camarades, je l’ai mieux connu grâce au curé de mon catéchisme, aux profs d’instruction religieuse, aux sermons du dimanche, à la lecture de la Bible, aux explications des théologiens, à la sainte Eglise catholique, apostolique et romaine. Je l’ai prié tous les jours jusque tard dans ma vie avec confiance et reconnaissance.
Bien sûr, il y avait parfois un temps incertain, quelques nuages menaçants, mais pas d’orages trop violents, pas de gel dévastateur. Les questions embarrassantes restaient en suspens dans la vaporeuse brume des illusions ou dans l’éblouissante constellation des Mystères…" (Michel Bavaud)

 

Recherche

Newsletter

captcha