Une mauvaise herbe est une plante dont on n'a pas encore trouvé les vertus."
***
Ralph Waldo Emerson

Auteur-es

 

Se présente

Alain-Jacques Tornare est un historien spécialiste des relations franco-suisses. Auteur d’une thèse en Sorbonne (1996) sur les troupes suisses au service de la France au moment de la chute de la royauté, chargé de cours émérite à l’Université de Fribourg, titulaire des Palmes académiques, chevalier des Arts et des Lettres, Docteur en histoire de la Sorbonne, chargé de cours émérite à l’Université de Fribourg, titulaire des Palmes académiques, chevalier des Arts et des Lettres, vice-président de la Fondation pour l’histoire des Suisses à l’étranger, il a participé en 2003 au film d’Anne Cunéo : « Napoléon et la Suisse : la Médiation, naissance d’une nation ». Très engagé dans le domaine associatif, il vice préside l’Alliance française de Fribourg depuis 1989, tout en étant depuis 1990, membre du Comité de la Société fribourgeoise des écrivains.



Chercheur infatigable, connu pour sa verve et son esprit indépendant, il se double d’un vulgarisateur de grand talent lors d’innombrables conférences données à travers l’Europe (En 1996, il a été l’invité du professeur Maurice Agulhon au Collège de France) ou d’émissions de radios /France culture, la RSR Espace 2 ou Radio Fribourg…). Il a également publié des dizaines d’articles de vulgarisation dans la presse suisse et française (L’Histoire, Le Temps, Suisse/Swiss Magazine ou L’Hebdo…).

Il a montré tout son savoir-faire dans ce domaine en livrant au grand public en 2009 une Révolution française pour les Nuls. Le site Herodote.net a classé en 2010 cet ouvrage parmi les cent livres essentiels sur l’histoire de France.

Il est notamment l’auteur du 10 août 1792. Les Tuileries. L’été tragique des relations franco-suisses, Le Savoir suisse, 2012. Il achève actuellement un ouvrage sur les Suisses qui ont créé la France, laquelle fait l’objet d’un chronique régulière depuis l’été 2006 dans Suisse/Swiss Magazine, la revue des Suisses de France.

 

 

Bibliographie

Dans le domaine littéraire il est l’auteur de:
La nouvelle: « Le Deuxième Soleil », dans le recueil intitulé: Treize Nouvelles Fribourgeoises, publié en 1989, par les Editions La Sarine à Fribourg ;

du poème « Les jeunes Cendres », retenu lors du concours poétique lancé par “ Tell et Tell Vevey 91 ”, à l’occasion du 700e anniversaire de la Confédération helvétique et qui figure dans le recueil collectif La Grande Visite, publié par les Editions Ouverture à Vevey ;

des « aphorismes païens ou ce que ma filleule Maud doit savoir » in : Bouquet de plumes, Editions La Sarine et Société Fribourgeoise des Ecrivains, Fribourg, 2000, p. 61-63;

La Révolution française sous l'œil suisse (série pour les nulls), éditions First, 2009.

du « choc des cultures », texte accompagnant l’œuvre éponyme illustrant le mois de septembre, pour le calendrier 2011 intitulé « Bain de foule » du peintre fribourgeois Jean-Pierre Humbert; des « Couleurs de notes » pour l’ouvrage du peintre Jacques Biolley, Les couleurs d’une œuvre, Port-de-Bouc, Ed. Wallâda, Chailly sur Montreux, 2010, p. 301-304.

Son Histoire des Fribourgeois et de la Suisse paru en 2012 chez Cabédita est à l’origine le Guide historique du canton de Fribourg et de la Suisse à l’usage des nouveaux Fribourgeois, Département de l’Intérieur du canton de Fribourg, Fribourg, 2011. Version française à 207 pages et allemande à 216 pages : Einführung in die Geschichte des Kantons Freiburg und der Schweiz für Neubürgerinnen und Neubürger. Lire un extrait.




Recherche

Newsletter

captcha